SILENCE(S) a l’initiative de Dominique Dupuy, projet porte par le Theatre National de Chaillot, prise de vues lors de la premiere de Tristan et Isolde du Ballet du Grand Theatre de Geneve, choregraphie Joelle Bouvier au Theatre National de Chaillot le 23 mars 2016.
(photo by Patrick Berger)

L'INDICIBLE : SILENCES DE L'AMOUR, SILENCES DE L'AMITIÉ

Pour ce « Jour de silence », nous vous invitons à explorer la part d’indicible dans l’amitié et dans l’amour, en écho au spectacle d’Abou Lagraa et Mickaël Serre qui s’inspire du Cantique des cantiques.

Le matin les ateliers de pratique seront concentrés sur le travail à deux : contact, échange, poids, regard… Dominique Dupuy, Philippe Ducou, Paola Piccolo et Wu Zheng animeront ces ateliers pour quatre publics différents. La leçon de silence de l’après-midi est confiée à Jean-Luc Nancy : « silence de l’amour, amour du silence, silence soucieux ». Lecteur de Martin Heidegger et de Maurice Blanchot, proche de Jacques Derrida et de Philippe Lacoue – Labarthe, l’un des thèmes principaux de son œuvre est le vivre ensemble dans la société contemporaine. Pour amorcer la discussion, il partira de deux citations : l’une de Marcel Proust tirée de la première partie de Du côté de chez Swann, l’autre de Dante tirée de L’Enfer.

Lors de la pause, le compositeur et bandonéoniste Olivier Innocenti et la danseuse Diane Fardoun proposeront un impromptu intitulé Nakhace (« sans son » en arabe), imaginé par Abou Lagraa en lien avec son spectacle présenté le soir en salle Jean Vilar.

En conclusion de cette journée, Abou Lagraa interprétera lui-même Khawi, une improvisation dont le titre, en arabe, signifie « monter le son ».

Les ateliers du matin sont payants (12€)
Le déjeuner peut être pris au restaurant du théâtre mais on peut aussi apporter son pique-nique.
Les activités de l’après-midi sont en accès libre sur réservation

Réservations et renseignements : 01 53 65 30 00